Athlétisme, Jeux Olympiques : le TAS rejette l'appel des 68 athlètes russes

Ajouté le, jeudi, 21 juillet 2016 11:35

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) annonce avoir rejeté les demandes du Comité Olympique Russe, et 68 athlètes russes contre la décision de l’Association Internationale des Fédérations d’Athlétisme (IAAF) de les considérer comme inéligibles pour les Jeux Olympiques de Rio. Compte tenu de l’urgence de cette affaire, la Formation du TAS a uniquement rendu sa décision, qui est unanime, sans les motifs.

Le TAS confirme la décision de l'IAAF…

Le 13 novembre 2015, l’IAAF a suspendu la Fédération russe d’athlétisme, suspension confirmée le 26 novembre 2015 et à nouveau le 17 juin 2016.

Dans une demande d’arbitrage déposée au TAS le 3 juillet 2016, le Comité Olympique Russe et les 68 athlètes, ont demandé au TAS :

  1. 1."d’examiner certaines questions juridiques précises, limitées à la validité, l’application et la portée de l’article 22.1 (a) et 22.1A du Règlement des compétitions de l’IAAF, et
  2. 2.d’ordonner que tout athlète russe qui n’était pas actuellement suspendu en raison de la commission d’une infraction au règlement antidopage soit déclaré éligible pour participer aux Jeux Olympiques 2016 à Rio (à condition de remplir les critères sportifs de sélection pour son épreuve)".

Le 15 juillet 2016, 67 athlètes russes ont également déposé un appel au TAS contre les décisions de l’IAAF "de rejeter les demandes de ces mêmes athlètes pour concourir sur le plan international en tant que « athlètes neutres » aux Jeux Olympiques 2016 à Rio".

La Formation arbitrale a tenu une audience en présence de toutes les parties le 19 juillet 2016.

Selon un communiqué de presse du 21 juillet 2016, le TAS annonce que la Formation "a confirmé la validité de la décision de l’IAAF d’appliquer les articles 22.1 (a) et 22.1A du Règlement des compétitions de l’IAAF, qui prévoient que les athlètes dont la fédération nationale est suspendue par l’IAAF sont inéligibles pour participer à des compétitions organisées sous l’égide des règles de l’IAAF, conformément à la Charte Olympique, à moins qu’ils ne remplissent certains critères".

Elle en a donc conclu, étant donné que la fédération responsable de l’athlétisme en Russie est suspendue par l’IAAF, "ses athlètes qui ne remplissent pas les conditions fixées à l’article 22.1A ne sont pas éligibles pour des compétitions organisées sous l’égide des règles de l’IAAF". Ces compétitions incluent les épreuves d’athlétisme des Jeux Olympiques.

Par conséquent, le TAS a confirmé que le Comité Olympique Russe "n’était pas habilité à sélectionner des athlètes russes pour participer aux Jeux Olympiques (…) étant donné qu’ils ne sont pas éligibles pour des compétitions organisées sous l’égide des règles de l’IAAF, conformément à la Charte Olympique".

Le TAS autorise le Comité Olympique Russe à sélectionner certains athlètes…

Le TAS précise néanmoins que le Comité Olympique Russe "est habilité à sélectionner comme représentants de la Fédération de Russie aux Jeux Olympiques 2016 à Rio les athlètes russes (athlétisme) qui remplissent les critères et sont éligibles pour concourir selon l’article 22.1A du Règlement des compétitions de l’IAAF".

Le CIO n'était pas partie à l'arbitrage…

Le TAS indique également que le Comité International Olympique (CIO) n’étant pas une partie à ces arbitrages, la Formation n’était pas compétente "pour déterminer si le CIO est habilité de manière générale à accepter ou refuser la sélection" par le Comité Olympique Russe d’athlètes pour participer aux Jeux Olympiques.

Pour la même raison, le TAS considère "qu’il n’était pas compétent pour déterminer si le CIO est habilité à accepter ou refuser l’inscription, soit comme représentants de la Fédération de Russie, soit comme « athlètes neutres », d’athlètes russes" sélectionnés par le Comité Olympique Russe.

Une règle d'application rétroactive …

Enfin le TAS se déclare troublé l’application immédiate, avec effet rétroactif, de la nouvelle règle 22.1A de l’IAAF, adoptée par l’IAAF le 17 juin 2016, "prévoyant des critères exceptionnels pour permettre l’éligibilité d’athlètes dont la fédération nationale est suspendue".

Le TAS conclu sont communiqué en indiquant que, "étant donné que cette règle inclut des critères basés sur une activité antérieure de longue durée, elle ne laissait pratiquement aucune possibilité aux athlètes demandeurs de s’y conformer".

 

Lu 3035 fois Dernière modification le lundi, 28 novembre 2016 12:13

Recherche juridique

derniers articles juridiques

GRILLE LISTE

Basket : la FIBA lève partiellement la suspension du Brésil et avertit le Mexique

Jui 27, 2017
La Fédération Internationale de Basketball (Fiba) a annoncé, le 21 juin 2017, que son Comité exécutif a décidé de lever, sous certaines conditions, la suspension qui touche la fédération brésilienne…

La Fédération palestinienne de football saisit le TAS contre la Fifa

Jui 19, 2017
Le Tribunal Arbitral du Sport a enregistré, le 13 juin 2017, un appel interjeté par la Fédération Palestienne de Football (FPF) contre la décision prise par la Fifa lors de son 67ème Congrès, le 11…

[News of the World] Les contrôles antidopage ne portent pas atteinte au droit au respect de la vie privée

Jui 07, 2017
Selon un arrêt du 6 juin 2017, la Cour suprême espagnole a rejeté un appel de l'athlète Marta Domínguez contre l'IAAF et a considéré que les contrôles antidopage sanguins ne portent pas atteinte au…

Football : le TAS confirme l'interdiction de transfert de l'Atletico Madrid pour violation des règles Fifa relatives au…

Jui 01, 2017
Le Tribunal Arbitral du Sport a rendu sa décision, le 1er juin 2017, dans la procédure d'arbitrage entre l'Atlético Madrid et la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) suite à la…

Première étape pour la création d'une Autorité de contrôle du dopage indépendante

Mai 29, 2017
Le Conseil de fondation de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) réunit le 18 mai 2017 a pris plusieurs mesures sur un certain nombre de priorités de l'Agence avec notamment l'adoption des principes…

eSport : Publication du Décret relatif au statut des joueurs professionnels salariés de jeux vidéo

Mai 11, 2017
Le Journal Officiel du 10 mai 2017 a également permis la publication d'un second Décret concernant le eSport. Le Décret n°2017-872 du 9 mai 2017 est lui relatif au statut des joueurs professionnels…

eSport : nouveau Décret relatif à l'organisation des compétitions de jeux vidéo

Mai 10, 2017
Le Décret n°2017-871 du 9 mai 2017 (publié au JO du 10 mai 2017) vient préciser les conditions d'exercice afférentes à l'organisation de compétitions de jeu vidéo en application de la Loi pour une…

Publication du questionnaire de santé pour la délivrance de la licence sportive

Mai 05, 2017
Comme nous l'indiquions dans un précédent article, un Décret du 24 août 2016 a introduit de nouvelles dispositions dans le Code du sport en ce qui concerne les exigences en matière de certificat…

[News of the World] Le TAS réduit les sanctions prononcées par la Fédération mexicaine de football

Mai 03, 2017
Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) réduit les sanctions prononcées par la Fédération mexicaine de football (FMF) à l'encontre de deux joueurs. En Espagne, la Commission Nationale des Marchés et de…

Football : affaire Pelé, saisine obligatoire de la LFP avant rupture de contrat pour inaptitude

Avr 24, 2017
Selon un arrêt du 21 avril 2017, la Cour d'appel de Toulouse reconnait bien fondé l'argument principal soulevé par Me Jean-Jacques BERTRAND, Conseil de Monsieur Yohann PELE dans cette…

Rugby, LNR/FFR, matches reportés : le Conseil d'État donne raison à la Ligue Nationale de Rugby

Avr 13, 2017
Le Conseil d’État a suspendu, par une décision du 12 avril 2017, la décision par laquelle la Fédération Française de Rugby avait annulé le report des matches du Stade français et du Racing 92 du 18…

Rugby, LNR/FFR, matches reportés : le Conseil d'État incompétent

Avr 05, 2017
Le recours de la Ligue Nationale de Rugby (LNR) contre la décision de la Fédération Française de Rugby (FFR) annulant le report des matches du Stade français et du Racing Metro 92 du 18 mars ne…
Contact :

15 Blvd Richard Lenoir
75011 Paris
France

Tel 33 (0)1 48 05 15 66
Fax 33 (0)1 43 57 99 18

nous contacter

 

NEWSLETTER

Suivre l'actualité juridique en droit du sport en vous abonnant à nos newsletters gratuites : 

   - "L'Avocat du sport" (version française)
   - "L'avocat du sport" (version anglaise)

 

S'Abonner

 

 

Nous avons 224 invités et aucun membre en ligne