cabinet d'avocats au service du sport et des athlètes sportifs depuis 1973
Paris 2024

Jeux Olympiques

JO

Slider

Un mandataire pour la Fédération Française de Tennis

Ajouté le, jeudi, 19 janvier 2017 11:46

Par une pdfordonnance du 17 janvier 2017, le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris a nommé un mandataire ad hoc pour gérer, partiellement, la Fédération Française de Tennis (FFT).

 

 

Retour sur les faits et la procédure…

Alors que la presse (Le Canard Enchainé, Mediapart) a fait de nombreuses révélations sur de supposées irrégularités au sein de la FFT, des clubs de tennis ont saisi le TGI de Paris afin d'obtenir la nomination d'un mandataire ad hoc, chargé de prendre toute décision utile pour défendre les intérêts des licenciés.

En effet, un rapport de l’Inspection Générale de la Jeunesse et des Sports (IGJS) dressait la liste de très nombreuses irrégularités commises au sein des instances dirigeantes de la FFT.

Selon Mediapart, ce rapport révélait que :

  • un important trafic de billets pour Roland-Garros avait été organisé, au moins jusqu’en 2011, et que l’actuel président de la FFT aurait pu en être l’un des bénéficiaires. À son égard, le rapport pointait aussi des « écarts de conduite » et des manquements graves « à l’éthique » et à « la probité » ;
  • le trafic de billets ait pu être plus vaste et qu'il ait pu impliquer d’autres personnes, dont des joueurs ou d’anciens joueurs de premier plan ;
  • les principaux dirigeants de la FFT ont décidé de passer entre eux ce que les inspecteurs ont appelé un « pacte de silence » quand ce trafic a été découvert.

Selon l'ordonnance, l'IGJS a saisi le procureur de la République et une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet national financier visant "des agissement commis au sein de la Fédération au préjudice de la Fédération, par ses dirigeants".

C’est dans ces conditions que plusieurs clubs de tennis ont donc saisi le TGI.

Nomination d'un mandataire…

Le Premier Vice-Président Adjoint du TGI de Paris a considéré que, "en l'état du rapport impliquant le Président et l'ensemble des dirigeants, (…) le président ne peut pourvoir lui-même à la défense des intérêts de la Fédération qu'il préside".

Aussi, "et en l'absence dans les statuts, de la possibilité de désigner un mandataire par une instance de la présidence, il ne peut désigner un mandataire dont la neutralité serait remise en cause".

En conséquence, le TGI a précisé qu'il convenait de "désigner un mandataire ad hoc pour le temps de la procédure pénale avec mission de défense des intérêts de la FFT en sa qualité de partie civile".

La mission du mandataire fixée par le TGI est donc de "représenter la Fédération Française de Tennis dans la procédure pénale actuellement en enquête préliminaire au parquet national financier mettant en cause le président et les dirigeants de la FFT, de se constituer partie civile au nom de la Fédération si nécessaire et de prendre toutes décisions pour la défense des intérêts de celle-ci en vue de l’éventuel préjudice qu’elle aurait subi, en ce compris le cas échéant l'exécution des décisions rendues".

Le TGI précise que la mission est donnée pour une durée de douze mois, qui pourra être éventuellement renouvelée sur requête et cessera de plein droit à l'issue de la procédure.

 

Retrouvez le communiqué de presse de la Fédération Française de Tennis.

 

 

Lu 5111 fois Dernière modification le vendredi, 20 janvier 2017 13:28

Recherche juridique

derniers articles juridiques

GRILLE LISTE

Jeux Olympiques 2018 : confirmation de la suspension par le Tribunal Arbitral du Sport pour le curleur russe Aleksandr…

Fév 22, 2018
Le Comité International Olympique (CIO) et la World Curling Federation (WCF) ont formé une demande devant la Division antidopage de la Chambre ad hoc du Tribunal Arbitral du Sport (TAS), délocalisée…

Forum International du Sport - 2ème édition - Les défis du sport 2018

Fév 20, 2018
Les 21, 22 et 23 mars 2018, la 2ème édition du Forum International du Sport est organisée à Limoges, à l'Ester Technopole, pour analyser les grands enjeux du monde du sport.

Football, finance and the law - La régulation financière dans le football professionnel

Fév 16, 2018
Les 2 et 3 mars 2018, se tiendra à Liège (Belgique) une conférence sur les problématiques de régulation financière dans le football professionnel.

JO de PyeongChang : le TAS rejette l'appel des athlètes et entraîneurs russes

Fév 09, 2018
Le 1er février 2018, le Tribunal Arbitral du Sport avait annulé les sanctions prononcées par le Comité International Olympique à l'égard de 28 athlètes russes soupçonnés d'avoir bénéficié du système…

Conseil Constitutionnel : l'absence de séparation des fonctions de poursuite et de jugement de l'AFLD est contraire à…

Fév 02, 2018
Selon décision du 2 février 2018 ( n°2017-688), le Conseil Constitutionnel, saisi d'une question prioritaire de constitutionnalité (QPC), a déclaré l'article L. 232-22 3° du Code du sport contraire à…

Jeux Olympiques d'Hiver : Ouverture de la division d'arbitrage ad hoc du Tribunal Arbitral du Sport

Jan 31, 2018
Le Tribunal Arbitral du Sport a ouvert sa division d'arbitrage ad hoc en vue des Jeux Olympiques de Pyeongchang du 9 au 25 février 2018.

6th AIAF Congress in Lausanne - Footballers' Contracts Making them & Breaking them

Jan 25, 2018
L’Association Internationale des Avocats du Football organise la sixième édition de son Congrès Annuel les 18 et 19 septembre 2018 à Lausanne (SUISSE). Le Congrès aura lieu à l'Olympic Museum.

Forum SportColl, 2ème édition, 6 - 8 février 2018

Jan 25, 2018
Le Forum SportColl aura lieu du 6 au 8 février à la Sud de France Arena à Montpellier.

SIGA Sport Integrity Forum - Rome - 30 Janvier 2018

Jan 23, 2018
La 3ème édition du SIGA Sport Integrity Forum aura lieu le 30 janvier 2018 à Rome. Le Forum traitera, entre autres, des sujets suivants : la corruption du sport, la propriété des clubs, les…

Selon la CEDH, le système de localisation des sportifs ne viole pas l'article 8 de la CESDH

Jan 18, 2018
La Cour Européenne des Droits de l'Homme estime, dans un arrêt n° 48151/11, en date du 18 janvier 2018, que l'État français, en imposant un système de localisation aux sportifs, ne viole pas…

MàJ - Conseil de l'Europe : le rapport de la député Anne BRASSEUR sur le mode de gouvernance de la FIFA

Jan 16, 2018
Madame Anne Brasseur, parlementaire européenne, a rendu un rapport relatif à la "bonne gouvernance dans le football" réalisé pour le compte de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE).…

E-sport : le gouvernement délivre les premiers agréments

Jan 10, 2018
Le 5 janvier 2018, le Ministère de l'Économie et des Finances et le Secrétariat d'État chargé du Numérique ont agréé les sociétés GamersOrigin, LDLC Event et l'Olympique Lyonnais pour l'emploi de…
Contact :

15 Blvd Richard Lenoir
75011 Paris
France

Tel 33 (0)1 48 05 15 66
Fax 33 (0)1 43 57 99 18

nous contacter

 

NEWSLETTER

Suivre l'actualité juridique en droit du sport en vous abonnant à nos newsletters gratuites : 

   - "L'Avocat du sport" (version française)
   - "L'avocat du sport" (version anglaise)

 

S'Abonner

 

 

Nous avons 658 invités et aucun membre en ligne